Menu supérieur

  •  

/ Mission Timothée / Statuts et Historique

Menu gauche

search



Statuts et Historique

Statuts

La Mission Timothée a pour but d’assurer l’exercice du culte protestant. Dans le cadre de cet exercice, elle organise notamment des rencontres spirituelles et pourvoit aux différents services et activités (en particulier à l’égard de la jeunesse, des familles et des personnes en détresse spirituelle ou morale) qui peuvent s’y rattacher légalement.

Les membres de la Mission se réservent le droit de diffuser l’Évangile dans des postes missionnaires en France et dans les pays francophones.

Bref historique

de la Mission Timothée

Au printemps de l'année 1968, nous sommes plusieurs jeunes gens à entendre l'appel d'un missionnaire venu d'Afrique. Dans cette petite Église évangélique du Sud de la France nos cœurs sont vivement touchés, mais comment nous engager au service du Seigneur ? Des camps sont prévus pour l'été, c'est enfin une porte ouverte, une réponse concrète ! Malgré notre inexpérience, Dieu bénit ces campagnes d'évangélisation dans le Centre de la France ; l'année suivante, une petite Église y voit le jour. Sur cette lancée, d'autres camps sont organisés, de nouvelles villes sont évangélisées dans le Sud, le Centre, et l'Est. Dès 1971, trois assemblées voient le jour.

 Parallèlement, une vocation s'est dessinée. Avec l'approbation de son Eglise locale, un jeune homme quitte le Midi pour entrer dans une faculté de théologie. Il y rencontre plusieurs étudiants actifs, zélés, mais ces nouveaux amis sont en proie à de graves difficultés personnelles : ombres et questions sans réponses. Découragés, certains songent à abandonner leurs études. Avec l'aide du futur responsable principal de la Mission, ces jeunes théologiens exposent leur vie à la lumière de l'Évangile, confessent leurs péchés et mettent à nu « la plaie de leur cœur » (1 Rois 8 : 38). Dieu confirme sa Parole, des délivrances sont évidentes. Or leur témoignage n'est pas très bien accepté ; un conflit s'ensuit, parfois intensifié par un excès de zèle dans la joie de l'expérience. Pour des raisons de piété et non de doctrine, quelques étudiants doivent malheureusement quitter la faculté. Leur vocation demeure, mais puisqu'ils ne peuvent plus l'exercer dans le cadre de leurs divers milieux religieux, la décision est prise de travailler ensemble.

Une association est née, la Mission Timothée est fondée en 1972. Elle n'est pas la réalisation d'un rêve, ni la réalisation d'un projet, mais le fruit d'épreuves et de diverses rencontres qui n'ont été ni prévues, ni organisées. L'accident de voiture d'un des fondateurs, l'œuvre de Dieu dans les cœurs au sein de la souffrance, certaines visites de sympathie à l'hôpital soudent la communion fraternelle entre plusieurs serviteurs de Dieu. Des directions spirituelles sont données par la Parole de Dieu :

  1. « Élargis l'espace de ta tente ; qu'on déploie les toiles de tes demeures... Allonge tes cordages et affermis tes pieux... » (Ésaïe 54 : 2) ;
  2. « Ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l'enseigner aussi à d'autres. » (2 Timothée 2 : 2).

Dans cette obéissance, la jeune équipe se réunit à Anduze (Gard) pour la construction d'un « Centre d'accueil » destiné à recevoir des nouveaux convertis, des chrétiens en difficulté, des « blessés du chemin ». Elle organise des camps bibliques et, plus tard, des sessions de formation pour les collaborateurs et les candidats missionnaires. Au fil des années, de nombreux cantiques sont composés, tous mettent les textes bibliques en musique. Un recueil de chants, les cassettes et CD « Avec des cris de joie » témoignent de l'importance accordée au ministère de la louange et de l'adoration durant nos cultes, nos camps et nos colonies de vacances.

C'est par ce travail que, pour une large part, la Mission se développe. De nouvelles vocations naissent, des Églises sont fondées ; des groupes de chrétiens existants mais isolés nous font appel pour être aidés, puis demandent la collaboration.

Travailler unis dans la lumière et l'amour fraternel, nous dévouer à l'Église de Jésus-Christ dans son ensemble, amener tout homme à la connaissance personnelle du Seigneur, telle est notre vocation ; celle que nous désirons accomplir, cherchant à discerner le « matériau » précieux qui seul subsistera (1 Corinthiens 3 : 10b).

Depuis plusieurs années, le travail d’accueil de la Mission Timothée est régulièrement sali sur Internet. Nos détracteurs, pour la plupart d’anciens sympathisants contrariés, utilisent souvent pour donner plus de poids à leur calomnie un rapport officieux rendu public en 1995 – et partiel...

Photos souvenir

Quelques clichés documentant les débuts et l'histoire de la mission.

10 photos.


|
|